Echappement à partir de 49,00 €

Les bons conseils de GP Auto !

A quoi ça sert ? Comment cela fonctionne ?

Le système d’échappement permet d’évacuer les gaz de combustion du moteur tout en réduisant le bruit et les particules polluantes.

Les gaz brûlés par la combustion moteur sont canalisés dans le collecteur d’échappement fixé sur le moteur, et passent ensuite dans le pot catalytique. Ce dernier transforme les gaz toxiques en gaz non toxiques (azote, gaz carbonique et eau). Ces gaz transitent par le pot de détente afin de réduire leur vitesse. Les gaz sont ensuite acheminés vers le silencieux qui réduit le bruit.

Sur les véhicules Diesel modernes, un filtre à particules (FAP) est situé entre le collecteur d’échappement et le pot catalytique afin de stocker un certains nombre de particules. Ces particules sont brûlées ultérieurement en fonction de différents paramètres analysés par le calculateur de gestion moteur.

Les symptome qui vous alertent ?

– Un bruit de fonctionnement du moteur du véhicule accentué à l’accélération.
– La ligne d’échappement est visuellement tombante; au contact du plancher une vibration est alors audible dans l’habitacle.
– Un message d’alerte au tableau de bord informe d’une anomalie d’antipollution.

FAITES VOTRE DEVIS ECHAPPEMENT DANS LES GARAGES GPauto AU MEILLEUR PRIX !

L’avis des pros …

– Des supports moteur automobile fatigués ou des fixations rompues peuvent accélérer la détérioration de la ligne d’échappement.  Il est conseillé de vérifier l’état de la ligne d’échappement tous les 10 000 km ou une fois par an.
– Un pot catalytique colmaté peut altérer les performances du véhicule. La durée de vie d’un pot catalytique est de 80 000 à 100 000 km.

Les Garages GPauto, formés aux techniques de réparation échappement de voiture ,  s’engagent à remplacer les éléments du circuit d’échappement en respectant les préconisations du Constructeur.

Les risques encourus
– Une ligne d’échappement défaillante génère une perte accrue de puissance du moteur, une augmentation du volume sonore ainsi qu’une augmentation de la consommation en carburant.
– Tout défaut d’étanchéité relevé par le Contrôle Technique impose une contre-visite après réparation.

Pour en savoir plus…

Quelles sont les contraintes subies par votre système d’échappement ?

  • La corrosion
    Interne : elle est produite par l’accumulation d’eau chargée d’acide dans la ligne d’échappement. Si vous effectuez surtout de courts trajets (moins de 5 km), ce liquide n’a pas le temps d’être éliminé ; il attaque alors les parois métalliques et entraîne un risque de perforation. Pour que cette eau soit évacuée, nous vous recommandons de faire régulièrement de longs trajets.
    Externe : le salage des routes, les projections de boue et d’eau sont autant de facteurs qui accélèrent la détérioration de votre système d’échappement.
  • Les variations violentes de température
    Lorsque vous roulez, votre système d’échappement atteint des températures très élevées. L’écart entre la température de l’air ambiant et celle du métal est alors tel qu’il peut causer d’importants dégâts au système.
  • Les chocs
    Se garer sur un trottoir, passer trop vite sur un dos d’âne… Cela fait partie du quotidien ! Mais ce sont aussi autant d’occasions d’endommager votre système d’échappement et ses fixations.

Quels sont les éléments qui composent votre pot d’échappement ?

 

  • Le collecteur d’échappement
    Son rôle est de collecter les gaz chauds sortant de la culasse et de les conduire vers la ligne d’échappement.
  • Le catalyseur
    Il réduit, grâce à sa structure interne en nid-d’abeilles recouverte de métaux précieux, la nocivité des gaz d’échappement (transformation chimique appelée catalyse). Cette catalyse ne peut avoir lieu qu’à haute température (environ 300°C) ; pour permettre au système d’atteindre sa température idéale de fonctionnement, il est donc impératif d’effectuer régulièrement de longs trajets.
    Le catalyseur est obligatoire depuis 1993 sur les véhicules essence et depuis 1997 sur les véhicules diesel. Nous vous recommandons de le changer tous les 100 000 km.
  • Le silencieux arrière
    Son rôle est de détendre les gaz (c’est-à-dire de diminuer leur pression) pour réduire leur température et les émissions de bruit.
  • Le pot de détente, ou silencieux avant
    Son rôle est de limiter au maximum les bruits émis par le moteur.
    Nous vous conseillons de le remplacer tous les 80 000 km.
  • Le filtre à particules (FAP)
    Il permet de retenir les fines particules de suie, extrêmement nocives car essentiellement composées de carbone, contenues dans les gaz de combustion des moteurs diesel. Comme le catalyseur, le FAP ne fonctionne qu’à haute température ; pour garder votre moteur « propre » et respecter l’environnement, pensez donc à effectuer régulièrement de longs trajets.
    Nous vous recommandons de le changer tous les 80 000 ou 120 000 km, selon les préconisations du constructeur.

Renseignements par téléphone

Nos conseiller à votre écoute du lundi au vendredi 8:00 à 18:00